Objectifs et missions de la CEMAC

Réunissant 6 pays de la sous région, à savoir:

 
 
   
   
   
   


Le Gabon de par sa situation géographique peut être considéré comme étant la Porte d'entrée de la sous-région Afrique Centrale et de la Zone regroupant, entre autres, les pays membres (6) de la CEMAC.

La CEMAC constitue un prolongement de l'Union monétaire (BEAC) et de l'Union Douanière et Economique de l'Afrique Centrale (UDEAC) dont elle prend le relais et qu'elle renforce.

Elle a pour missions et objectifs principaux:

1. L'établissement d'une union de plus en plus étroite entre les peuples des Etats membres pour raffermir leurs solidarites géographique et humaine;

2. La promotion des marches nationaux par l'élimination des entraves au commerce intercommunautaire.

3. La coordination des programmes de dévéloppement et l'harmonisation des projets industriels (politiques nationals) dans les secteurs de l'agriculture, l'élévage, l'industrie, le commerce, le tourisme, les transports et les télécommunications.

4. Le dévéloppement de la solidarité des pays membres au profit des pays et régions défavorisés.

5. La création d'un véritable marché commun africain: La CEMAC est un vaste marché couvrant une superficie de plus 3 millions de km2 pour une population totale de près de 30 millions d'habitants. Au niveau des échanges extérieurs, la Zone CEMAC a exporté en 2000 pour l'équivalant de 6.100 milliards dollars US et importe pour l'équivalant de 3,5 milliards de dollars US.

Du fait de ces dispositions et de l'adoption de la notion d'économies d'échelles qu'elles sous-tendent, investir au Gabon équivaudrait donc finalement àinvestir dans toute la Zone CEMAC ou par ailleurs les politiques fiscales ont aussi été harmonisées. En effet, une Charte Communautaire des investissements a ét adoptée en Décembre 1999 e N'djaména par tous les Etats membres de la CEMAC.