L'histoire la plus récente du Gabon remonte aux confins du 15ème siècle lorsque cette contrée au coeur de l'Afrique fut découverte par les Portugais en 1473. A partir de cette date, le Gabon (originellement GABAO, ou caban en Portugais) allait s'insérer dans le monde en raison de la mobilisation des explorateurs des pays européens (Anglais, Hollandais, Francais et Portugais) en direction de la zone équatoriale de l'Afrique déjà réputée riche en matières premières.

Quelques dates: Avant l'Indépendance
1471 Le Gabon est découvert par les portugais
1492 Le portugais Diego Cam installe les comptoirs
1580-1600 Les Hollandais supplantent les portugais
1608 Répression des autochnes révoltés
1839 Pour réprimer la traite des noirs, le capitaine Ede Vaisseau français, Bouet Willaumez crée un établissement
1839-9-Fév Un traité est conclu entre la France et le Roi Denis Rapontchombo, permettant ainsi aux Français de s'établir sur la rive gauche de l'estuaire
1842-18-Mars Un traité est conclu entre la France et le Roi Louis Dowe, permettant aux Français de s'établir sur la rive droit de l'estuaire.
1843 La France établit son premier établissement officiel, Fort-d'Aumale.
1849 Willaumez débarque des esclaves libérés de l'Elezia(navire négrier portugais) : Libreville est creée.
1862 Le Gabon devient un protectorat français, le Roi Ndebulia cède à la France qui prend ainsi possession de Cap Lopez
1875-78
1880-81 et
1883-84
Savorgnan de Brazza explore le Gabon
1879-1882 Savorgnan de Brazza fonde Franceville et Brazzavile. Makoko, Roi des batékés, cède la France un vaste territoire.
1883 Le Gabon devient une colonie
1888 Le Gabon est rattaché au Congo
1904 Le Gabon est rétabli
1910-15-Janv Le Gabon devient une partie de l'Afrique Equatoriale Française (AEF)
1956-28-Juin Loi cadre sur l'autonomie
1959-Mars Le Gabon entre dans la Communauté
1960-17-Août L'Indépendance du Gabon est proclamée


Quelques dates: Après l'Indépendance

1960-17-Août Proclamation de l'indépendance de la République du Gabon.
1961-13-Fév Leon Mba est élu président.
1961-21-Fév La Constitution instaure un régime présidentiel à la place de l'ancien régime parlementaire.
1964-18-Fév Echec d'un coup d'Etat militaire.
1965-12-Fév Le Gabon est élu membre du Conseil économique et social de l'ONU.
1967-19-Mars Réelection de Léon Mba à la Présidence de la République.
1967-28-nov Mort de Leon Mba. Le vice-president Omar Bongo lui succède (2 dec.).
1968-15-Juin Institution du Parti démocratique gabonais (PDG), parti unique. Omar Bongo cumule les fonctions de président et de sécretaire général du parti.
1969-19-Fév Elections legislatives.
1972-Sept Différent frontaliers entre le Gabon et la Guinée Equatoriale.
1973-25-Fév Réelection d'Omar Bongo.
1975-16-Avril Léon Mébiame est nommé Premier ministre.
1975-25-Mai Une nouvelle Constitution est promulguée.
1975-10-Juin Le Gabon devient membre de plein droit de l'Organisation des pays producteurs et exportateurs de pétrole (OPEP).
1976-7-Sept Le Gabon se retire de l'Organisation commune africaine, malgache et mauricienne (OCAM).
1977-16-Janv Un rapport de la mission d'enquête de l'ONU met en cause le Gabon et le Maroc à la suite d'un raid de mercenaires sur Cotonou (Benin).
1978-Juil Dix mille Beninois sont expulsés du Gabon.
1979-14-Déc Premières élections aux assemblees provinciales, départementales et municipales.
1979-30-Déc Réelection d'Omar Bongo.
1980-27-Janv/10)Fév Elections législatives.
1981-Mai Expulsion de plusieurs milliers de ressortissants Camerounais.
1981-Déc Grêves des étudiants. Le président Bongo ferme l'université de Libreville.
1982-Nov Procès d'une quarantaine d'opposants (Mouvement du redressement national, MORENA) devant la Cour de Surété de l'Etat.
1983-17-Oct Conférence constitutive de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC) à Libreville.
1985-31-Mars Elections legislatives. Les candidats sont issus du parti unique, le PDG.
1986-3-Mai Etablissement de rélations diplomatiques avec l'Organisation de liberation de la Palestine (OLP).
1986-9-Nov Réelection d'Omar Bongo.
1987-6-Janv Léon Mebiame est reconduit dans ses fonctions de Premier ministre.
1987-28-Juin Elections municipales.
1989-3-Oct Echec d'un complot contre le président Bongo.
1990-16-Janv Grêve des étudiants.
1990-Fév Multiplications des grêves dans tous les secteurs de l'economie.
1990-27-Avril Casimir Oye Mba est nomme Premier ministre.
1990-22-Mai Instauration officielle du multipartisme.
1990-23-30-Mai Emeutes à Libreville et Port-Gentil à la suite de la mort d'un opposant.
1990-16-18-Sept Premières élections multipartites. L'élection de 58 députés est confirmée, pour les autres, le scrutin est annulé et reporté. A la suite de quatre tours de scrutin, le PDG obtient 63 sièges et l'opposition 57.
1990-21-Nov Casimir Oye Mba est renommé Premier ministre. Il fait appel pour son gouvernement à des ministres d'opposition.
1992-29-Fév Réouverture des universités fermées depuis le 5 février à la suite de grêves.
1993-5-Déc Première élection présidentielle pluraliste. Omar Bongo est réelu devant le pére Mba Abessole, president du Rassemblement national des bucherons.
1994-11-Mars L'Assemblée nationale adopte une reforme constitutionnelle créant un Sénat.
1994-11-Oct Démission de Casimir Oye Mba. Paulin Obame Nguéma est nommé Premier ministre.
1995-Mars Opération de controle des "sans-papiers". Des dizaines de milliers d'étrangers sont expulsés.
1996-Oct./Nov Elections municipales. Le PDG remporte 54% des sièges. L'opposition obtient les 2 principales villes du pays, Libreville et Port-gentil. Le père Mba Abessole est élu maire de la capitale.
1996-Déc Elections législatives: le PDG conserve la majorité absolue.
1997-Janv Le Premier ministre Paulin Obame Nguéma forme un nouveau gouvernement, composé éssentiellement de membres du PDG.
1997-18-Avril Revision de la constitution qui prevoit notamment la création d'un poste de vice-président et l'extension du mandat du président de 5 à 7 ans.
1997-27-Mai Nomination de Divungi-Di Ndinge Didjob, issu de l'opposition, au poste nouvellement crée de vice-president de la République.
1997-30-Août Elections législatives partielles : Le PDG remporte 6 des 10 sièges vacants.
1998-6-Déc Réelection d'Omar Bongo é la Présidence de la République au premier tour avec 66,55% de suffrages.
1999-23-Jan M. Jean-François Ntoutoume Emane est nommé Premier ministre.
2001-9-Déc Elections législatives (premier tour)
2001-23-Déc Deuxieme tour des elections législatives . Le PDG conserve la majorité.